SG FLASH

CONJONCTEURS SG FLASH

Les parties femelles sont disponibles en OR ou en ACIER
Les parties mâles sont disponibles en calcinable, OR ou ACIER.

Boutons pression de petite taille permettant l'utilisation dans des cas extrêmes.

CONJONCTEUR SG TECHNIQUE DE MONTAGE.

  1. Positionner les éléments en bouche, puis en prendre l’empreinte.
  2. Couler l’empreinte et monter les dents sur la cire sans souci de l’emplacement du conjoncteur. Ensuite procéder à un essayage.
  3. Prendre une clé en plâtre de la partie vestibulaire où doit se trouver le conjoncteur.
  4. Eliminer la cire et coller les dents sur la clé.
  5. Présenter la clé sur le modèle et meuler les dents afin d’obtenir la cavité nécessaire dans laquelle doit se loger le conjoncteur avec le boîtier.
  6. Paralléliser le plateau à sphère avec les tiges fournies à cet effet.
  7. Souder ce plateau sur la chape (ne jamais utiliser la tige pour cette opération).
  8. Placer la rondelle en étain.
  9. Mettre le boîtier en laiton sur la sphère, avec le capuchon de protection.
  10. Remplir la partie évidée avec de la cire et essayer.
  11. Dévisser le boîtier en laiton, retirer la gaine, revisser le boîtier en laiton.
  12. Mettre en place l’axe en laiton pour maintenir en bonne position le conjoncteur, compte tenu de la pression exercée lors du bourrage de la résine. Effectuer la mise en plâtre.
  13. Cuire la résine.
  14. Après cuisson : gratter, polir la prothèse. Dévisser et retirer le boîtier en laiton à l’aide d’un tournevis chaud.
  15. Mettre à la place le boîtier définitif en alliage précieux sans oublier de remettre en place la gaine en alliage précieux en ayant soin d’en orienter l’ouverture biseautée vers la sphère afin d’en faciliter la pénétration.

CONJONCTEUR SG/FLASH

  • Ils peuvent être scellés avec de la résine autopolymérisante fluide.
  • Si vous désirez souder le conjoncteur à une prothèse squelettée ou décolletée : même technique jusqu’au paragraphe.
  1. Visser le boîtier en laiton dans le capuchon et emboîter sur la sphère.
  2. Coller avec de la cire collante ou résine calcinable.
  3. Retirer le boîtier et la gaine.
  4. Protéger la base du capuchon intérieurement et extérieurement avec de la pâte graphitée avant de souder.
  5. Souder, nettoyer, dérocher, traiter    thermiquement à 450°C pendant 15 minutes.
  6. Remettre la gaine en alliage précieux, ouverture biseautée vers la sphère, à l’intérieur du boîtier en alliage précieux et visser.
  • Pour réussir une soudure, il est essentiel de ne jamais perdre de vue que toute surface métallique chauffée s’oxyde en refroidissant.
  • La soudure devient alors impossible. Il faut sabler de nouveau l’ensemble et recommencer.
  • Pour éviter tant de désagréments, lorsque vous faites une soudure, maintenez toujours une flamme sur la pièce jusqu’à la fin de la soudure.
  • Ne mettez donc jamais à déshydrater des éléments métalliques à des températures dépassant 200°.
  • Il est préférable de les ébouillanter au préalable pour évacuer la cire collante, afin d’obtenir une surface propre car, quelles que soient les cires chauffées. Elles laissent toujours des résidus, qui empêchent la bonne continuitée des opérations.

N’oubliez jamais:

Une bonne préparation, c’est le succés assuré et du temps de gagné !